Les références

  1. Hartgens, F., Cheriex, EC et Kuipers, H. (2003). Évaluation prospective par échocardiographie des effets des stéroïdes androgènes-anabolisants sur la structure et la fonction cardiaques chez les athlètes de force. Revue internationale de médecine sportive, 24 (05), 344-351.
  2. Evans, NA (1997). Gym et tonique: profil des utilisateurs de stéroïdes masculins 100. Journal britannique de médecine sportive, 31 (1), 54-58.
  3. Wood, RI (2004). Renforcer les aspects des androgènes. Physiologie et comportement, 83 (2), 279-289.
  4. Friedl, KE, Hannan Jr, CJ, Jones, RE et Plymate, SR (1990). Le cholestérol des lipoprotéines de haute densité ne diminue pas si un androgène aromatisable est administré. Métabolisme, 39 (1), 69-74.
  5. Schänzer, W. (1996). Métabolisme des stéroïdes anabolisants androgènes. Chimie clinique, 42 (7), 1001-1020.